Le Château de la Citadelle

 

INFORMATIONS

Datation : 1723

Créateur : Etienne DARDAN dit FRANCOEUR

Matériaux : Pierre de Bourg

citadelle-bourg-gironde

L’emplacement a connu successivement la villa gallo-romaine des Pontii, un château médiéval, une citadelle aménagée à la fin du XVIème siècle et une chartreuse, appelée « Château de la Citadelle ».

La citadelle a tant marqué la population et l’histoire qu’aujourd’hui encore, et même après sa destruction en 1664, les Bourquais appellent « Château de la Citadelle », la chartreuse qui lui a succédée en 1723. Le « Château » connaît donc une vie sans histoire passant entre les mains de nobles familles et même d’un archevêque et ce  jusqu’en 1940, mais à  l’Occupation les Allemands le réquisitionnent. Ils incendieront le bâtiment lors de la Débâcle, en août 1944. La ville reconstruira la chartreuse en 1963 en ne conservant que les murs extérieurs. Ses jardins à la française et sa terrasse surplombant la Dordogne, lui confèrent un caractère qui fait la fierté des Bourquais.

 

Visite du Musée de la Citadelle de BOURG – Souterrains & calèches

Pour les week-ends de mai et octobre **
Tous les jours du 1er juin au 30 septembre **
Visites guidées obligatoires à 10h, 11h30, 14h, 15h30, 17h*

Pour cause d’aérosolisation du satané virus nous ne pourrons pas nous rendre dans la cuve à pétrole de la Seconde Guerre Mondiale
en bas de la Citadelle, mais vous verrez celle qui est au bout du souterrain cavalier, et saurez de ce fait pourquoi elles ont été construites,
cette année à nouveau nous nous rendrons dans la salle des gardes (sous réserve de la disponibilité de la salle de la citadelle)
l’histoire de notre site et les détails de nos voitures hippomobiles, qui se sont fait une beauté pour l’occasion, vous seront contés.**
Certes le masque est obligatoire, mais cela ne nous empêchera pas de partager, de sourire, voire de rire, bref de passer de bons moments, ENSEMBLE !!!*

** Le nombre de visiteurs étant réduit du fait du protocole sanitaire à 10 personnes par visite, la réservation est fortement conseillée au 05 57 68 23 57
* Tournée générale de gel hydro-alcoolique offerte à votre arrivée !

Fermé du 1er novembre au 1er samedi de mars.

 

TARIFS

INDIVIDUELS :

-Plein tarif: 5 euros 

-Tarif réduit : 4 euros

-Enfant de 10 à 15 ans : 1.50 euros 

Gratuit pour les moins de 10 ans

Pour les groupes, à partir de 10 personnes, ouvert toute l’année, sur réservation.

-De 10 à 24 personnes : 4 euros

-De 25 à 49 personnes : 3 euros

-À partir de 50 personnes : 2,50 euros

GROUPES SCOLAIRES

Moins de 20 enfants : forfait de 20 euros

Plus de 20 enfants : 1 euros par enfant

En complément de la réservation de la Citadelle : forfait visite 80 euros 

Le musée fonctionne en visites guidées, celles-ci ont une durée de 1h30, elles ont lieu à :

10h00 et 11h30 le matin       

14h00 – 15h30 -17h00 l’après-midi. 

En dehors de ces visites le musée n’est pas accessible.

Il est prudent de réserver au : 05 57 68 23 57

Mail : musee@bourg-gironde.fr

En indiquant vos noms, numéro de téléphone, nombre de personnes et horaire souhaité.

Pour suivre nos actualités : https://www.facebook.com/people/Mus%C3%A9e-De-Bourg-Bourg/100015187687687830

La visite guidée comprend :

La collection de voitures hippomobiles, explications de utilisations, des détails, des astuces…

Le souterrain cavalier du 16ème siècle, vestige de la Citadelle de BOURG,

L’histoire de la Citadelle de BOURG, ancêtre de la Citadelle de BLAYE,

La traversée du parc permettant de rejoindre le bas de la falaise afin de découvrir l’intérieur de l’une des sept cuves à pétrole de la seconde guerre mondiale, de taille impressionnante, en béton armé. Elles servaient de réserves de carburant pour les matériels de guerre.

SALLE DES GARDES

Datation : XVIème siècle

Matériaux : Pierre de Bourg

salle-gardes-bourg-gironde

La salle des Gardes se situe actuellement sous la chartreuse du XVIIIème  siècle dans le parc de la Citadelle et constitue l’un des vestiges du château du Moyen-âge qui l’a précédée. A l’origine est prévue une pièce avec une voûte en anse de panier qui lui confère un caractère exceptionnel. Mais la portée de cette voûte étant très importante, on prévoit rapidement de mettre deux piliers pour la soutenir. Les avis s’opposent sur la fonction de cette salle au XVIème  siècle. Certains pensent qu’il s’agit d’une prison, d’autres optent pour une cuisine où les gardes venaient se réchauffer et se restaurer.

La cheminée, son petit four,  ainsi que le puits donnent à penser avec plus de certitude qu’il s’agit d’une cuisine et de pièces de servitudes.

CUVES A PETROLE

Datation : Entre 1939 et 1944

Créateur : M. CAILLERET, ingénieur

Matériaux : Béton armé

cuve_petrole-bourg-gironde

Ces cuves à pétrole, uniques en Aquitaine, ont été aménagées dans d’anciennes carrières de pierre à partir de 1938.  Au total, 7 cuves sont réalisées pour une  contenance totale de 14 000 m3. La plus grande mesure 70 métres de long et est accessible au public dans le cadre des visites du musée.  En août 1944, l’intérieur des cuves sera dynamité afin de rendre inutilisable.

SOUTERRAIN CAVALIER

Datation : XVIème siècle

Matériaux : Pierre de Bourg

souterrain-bourg-gironde-01

Ce souterrain cavalier fût réalisé à la demande du Duc d’Epernon au XVIème siècle. Il permettait de relier le port de Bourg à la Citadelle tout en étant protégé dans le cas d’un assaut et de faire transiter des marchandises dans et hors de la Citadelle à l’abri des regards indiscrets. Ce sont les chevaux qui remontaient les livraisons à travers ce souterrain et qui lui valent le nom de “souterrain cavalier”.

PIGEONNIER

Datation : XVIIIème siècle

Matériaux : Moellons

pigeonnier-bourg-gironde

Le pigeonnier, se trouvant dans le parc de la Citadelle, est vraisemblablement construit au XVIIIème siècle par Denis de Lansac, propriétaire du Château. Il remplace une échauguette que l’on distingue assez nettement sur les gravures du XVIIème. De forme circulaire, il est pourvu de petites cases sur  toute sa hauteur permettant ainsi d’abriter un grand nombre de pigeons. Blanchi à la chaux, il conserve à l’intérieur une partie de sa charpente d’origine ainsi que la rampe en bois qui permettait d’accéder aux cases des pigeons.

Au Temps des Calèches : Musée de France

Quelques une de ses pièces rares ….

CHEVAUX DE BAYOL <%2